La thérapie de couple

Lorsqu’un couple est en crise, la communication souvent est bloquée. Chacun des partenaires porte alors une attention particulière aux comportements négatifs de l’autre et devient absolument insensible à ses comportements positifs. Le seul moyen alors est d’introduire un troisième élément : le thérapeute.

La crise (ou les crises) dans un couple, ne saurait être rédhibitoire bien au contraire.

Elle permet à chacun de redéfinir ses positions de vie, ses valeurs, ses désirs et besoins et de trouver avec le partenaire qu’il a choisi, un nouveau consensus.

Pour ce faire, l’aide du thérapeute est précieuse : elle permet de rétablir la communication, d’apaiser les tensions et de trouver un nouvel équilibre.

 

 

Il est possible de travailler à plusieurs niveaux et parfois de croiser les différents accès aux problèmes du couple :

  • au niveau inconscient : chacun des partenaires reproduit dans ce couple, le modèle parental et certains liens de son enfance. Il s’agit alors de mettre en lumière les souffrances du passé que chacun tente de « réparer » dans son couple.
  • au niveau de la communication : dans certains couples on ne s’écoute pas, on ne s’entend pas, on réinterprète ce que dit l’autre à travers son propre vécu, de sa place à lui et selon ses propres croyances.
  • au niveau de la relation : le couple est conçu comme un système dont on étudie les interactions. Il est considéré comme un système qui s’autorégule pour maintenir un équilibre (fût-il souffrant) : chacun s’attribue autant qu’on lui attribue une place et un rôle.
  • L’AT (Analyse Transactionnelle) est très utile pour ce travail-là.
  • Au niveau des comportements : là, on s’occupe des évènements actuels qui interagissent entre les partenaires. Il s’agit d’obtenir des objectifs de changements comportementaux de la part des deux partenaires. Chacun consentira à renoncer à certains « bénéfices » secondaires pour choisir de privilégier les comportements qui seront constructifs pour la vie du couple. La limite pour chacun étant celle de ne pas se nier personnellement pour maintenir la relation à tout prix.